lundi 21 février 2011

May the spirit of the Boublicitude be with you...





Mais oui!
J'ai un blog, tout nouveau tout pas beau, parce qu'à part entrer mon adresse mail pour créer un compte, je ne comprends rien à Blogger, alors il faudra pour l'instant vous contenter de ce modèle banal qui, ma foi, est assez peu en adéquation avec le Spirit of the Boublicitude (concept aux contours encore mal définis, mais je trouvais que ça sonnait bien).

Comme je n'ai pas de chat ni de mec, et que je suis à peu près aussi fashion qu'Arlette Laguiller, je n'ai pas la moindre idée de ce dont je vais bien pouvoir vous abreuver ici. En même temps, je viens déjà de vous parler de mon bide, ce qui est très prometteur.
Nul doute qu'il y aura aussi des poils et des quenelles (mais pas forcément en même temps).

8 commentaires:

  1. Abreuve nous de conneries, t'es trop rigoulote. :)

    RépondreSupprimer
  2. Je reviendrai par là alors si tu vas parler de quenelles.

    RépondreSupprimer
  3. 'tain la bd s'arrete juste quand ça commence à être plus vendeur !

    RépondreSupprimer
  4. c'est bon ça ça donne le sourir et la connerie enfin ça fait du bien quoi

    RépondreSupprimer
  5. je suis sûr que tu sais pas dessiner des quenelles

    RépondreSupprimer
  6. Hervé, je vais bientôt te prouver le contraire...

    RépondreSupprimer
  7. Rigggs et Murtaugh me l'avaient dit, mais je voulais vérifier par moi même... DONC VOILA LE GRAND RETOUR DE SPIRIT OF THE BOUBLICITUDE. Que du bonheur de te retrouver, je sens qu'on va bien rigoler...

    RépondreSupprimer